Aller au contenu

Marathon de Rotterdam 2015

Il était une fois, l’ASMN en voyage à Rotterdam…

10 avril 2015 (J-2) “Bonjour Jean Christophe !” :

Le rendez-vous du départ était fixé à 9h, place de la Galarne, devant le partenaire la boulangerie Le Fournil. Plusieurs membres du club avaient fait le déplacement pour nous encourager une dernière fois et nous dire au revoir. Très sympa !

Après avoir réparti pour chacun des voyageurs les différentes denrées obtenues auprès des partenaires, fait la traditionnelle photo avec la bannière, nous voici partis direction Rotterdam. Christophe à la barre dans un van, Gérard dans l’autre !

[singlepic id=172 w= h= float=center]

Photo devant le Fournil !

Le trajet se déroule sans encombre. Pause déjeuner après Paris et ses bouchons. Quelques bouchons de nouveau vers Lille, puis une traversée de la Belgique et des Pays-Bas jusqu’à Rotterdam.

Arrivés à Rotterdam, nous avons découvert notre auberge de jeunesse “King Kong Hostel”. Le nom surprend, mais c’était très bien très propre, avec tout le confort nécessaire. Vraiment top. Nous nous sommes installés rapidement, puis sommes allés dîner dans un petit restaurant en face. Ca a duré une éternité, mais nous avons mangé convenablement, surtout Erwann, qui a demandé du poulet et a eu… un poulet entier !

[singlepic id=173 w= h= float=center]

Premier repas néerlandais !

 

11 avril 2015 (J-1) “Good morning !”

Après une nuit un peu agitée, l’auberge étant située dans un quartier festif, nous partons pour un petit footing de 20 minutes dans un joli parc de Rotterdam.

[singlepic id=174 w= h= float=center]

Parés pour le footing !

De retour à l’auberge, nous devons changer de chambres car nous avions été surclassés la première nuit. Nous sommes alors tous les 16 dans le même dortoir. Nous prenons le petit déjeuner puis partons retirer les dossards au village marathon. Il est immense, avec beaucoup de stands. Le marketing autour du running est impressionnant !

[singlepic id=179 w= h= float=center]

Au village marathon, le coach sur son trône avec quelques poulains !

Nous partons ensuite faire des emplettes pour la pasta party du soir. Dur de trouver ce que l’on souhaitait… Pas de taboulé, pas de riz au lait… Peu importe, nous nous sommes cuisinés un bon repas de pâtes complètes avec carottes rapées, salade et fromage. Faut faire le plein !

Au dodo de bonne heure, même si nous savons tous que la nuit sera longue…

 

12 avril 2015 (J) “On n’est pas là pour rigoler !”

Effectivement, la nuit fut longue et agitée ! Fiesta dans la rue et à 3h du matin, des jeunes alcolisés sont venus s’installer juste devant notre dortoir. Il faut dire que c’était tentant aussi, des hamacs, des cordes pour grimper, de gros poufs pour se détendre… Camille et Erwann les ont faits déguerpir. Pas la nuit idéale avant une telle course.

Chacun son rituel du petit-déjeuner d’avant course. Réveil à 6h30 pour certains (Erwann, Thomas et Dominique, le collègue d’Alexandre) avec un petit déjeuner à base de jambon, pâtes, compotes… Réveil plus tard pour les autres à base de gâteaux sport par exemple…

De retour dans le dortoir, chacun à se préparer pour l’événement à venir. La tension était palpable ! Là encore, chacun son rituel. Certains s’isolent, certains se concentrent et ne disent plus un mot, d’autres discutent… Les lacets sont vérifiés et revérifiés… L’attente est longue, très longue !

9h15, feu vert du coach ! Après une descente des escaliers filmée “à la Rocky” par notre reporter Hugo, course en petite foulée vers le départ du marathon à moins d’un kilomètre de l’auberge.

[singlepic id=175 w= h= float=center]

Veux pas y aller !

Chacun se place dans son sas. Ça y est, après tous ces 400m, ces Nantes-Clisson, ces 6×2000, nous y voilà, prêts à en découdre !

Les minutes sont longues, à attendre immobiles, collés les uns aux autres. Les montres GPS sont scrutées toutes les 5 secondes… Le speaker nous hurle en néerlandais dans les oreilles… L’hymne néerlandais est joué, et enfin, le coup de fusil retentit ! Un morceau de musique nous accompagne pendant les premiers mètres, Lost Frequencies – Are you with me, Are you with me ? Musique appropriée, car pendant 42 kilomètres nous avons besoin de savoir que les êtres qui nous sont chers sont avec nous !

4h plus tard, les objectifs sont atteints pour la plupart des coureurs. Les temps prévus par le coach ont été respectés.

  • Alexandre termine 418è en 2:58:07. Une défaillance sur la fin lui a coûté de précieuses minutes. Malgré cela, c’est un super temps, bravo !
  • Thomas termine 637è en 3:01:44. “Je ne pensais pas être capable de tenir ce rythme pendant 42 kilomètres. Malgré un mur assez violent au 35-36è kilomètre, j’ai réussi à maintenir une allure. Deux surprises pendant la course. La première, lorsque j’ai dépassé Denise au 15è kilomètre qui souffrait beaucoup du pied et était persuadée de ne pas finir. La deuxième au 30è, en doublant Erwann. “Ca n’a pas l’air d’aller ?” lui ai-je demandé… Cette question, m’aura valu de nombreuses moqueries tout le reste du séjour ! Bien sûr que non, ça n’allait pas… Super content de ma course en tout cas.”
  • Denise termine 925è et 2è de sa catégorie en 3:09:22. Bravo championne ! Malgré la douleur au pied présente toute la course.
  • Erwann termine 956è en 3:10:09. Une grosse défaillance dès le 15è kilomètre. Très déçu à l’arrivée, lui qui visait 2:48. Il a en tout cas la satisfaction que nous ayons tous atteint ses objectifs. Peut-être s’est-il plus concentré sur nos préparations que la sienne ? Rendez-vous à Toulouse pour un 2:45 cette fois-ci ! Bravo, cela reste un bon temps, et surtout bravo pour le coaching de tes poulains.
  • Florent termine 2435è en 3:30:03. Une super gestion de la course avec un rythme très constant et une accélération sur la fin. Bravo !
  • Yannick termine 3063è en 3:37:11. Malgré un gros coup de mou au 35è, Yannick termine haut la main son premier marathon. Bravo !
  • Gérard termine 4944è en 3:53:12. Malgré les blessures, les chaînes de vélo cassées (Pas persuadé que ça ait eu un impact…) pendant la préparation, donc non complète, Gérard franchit la ligne d’arrivée. Bravo !
  • Arnaud termine 5562è en 3:56:49. Un rythme constant, belle gestion de la course. Bravo, un marathonien de plus !
  • Patricia termine 5818è en 3:58:19. Un petit coup de mou sur la fin, mais un rythme constant tout le reste de la course. Marathonienne ? Ben oui, pardi ! Bravo !
  • Camille termine 6329è en 4:01:56. Belle gestion de la course avec une accélération à l’approche du semi. Bravo championne ! Et hop une marathonienne !
  • Olivier a pris le départ de la course. Mais revenant de blessure, il savait qu’il ne tiendrait probablement pas jusqu’au bout, n’ayant pas pu s’entraîner correctement. Il a quand même parcouru le semi avant d’abandonner.
  • Dominique, collègue d’Alexandre qui nous accompagnait pendant notre séjour, termine 316è en 2:53:09. Bravo !

Retour à l’auberge. Beaucoup d’émotions. Le plan d’entraînement du coach a porté ses fruits. Tout le monde l’a grandement remercié.

Après les douches, nous nous sommes retrouvés dans la cantine de l’auberge pour un petit apéro. Saucissons, Cacahuètes, alcool, vous nous aviez manqué !

[singlepic id=177 w= h= float=center]

Les félicitations du coach !

Nous avons ensuite dîné dans un excellent restaurant de couscous. Nous nous sommes remplis la panse. Pas de doute, la préparation est finie ! A la table d’à côté, est arrivé un groupe de français, dont certains ont aussi couru le marathon. Nous avons beaucoup ri et avons fait un concours de chansons paillardes de nos régions… “De Nantes à Montaigu”… Toujours très discrets et classes ces français à l’étranger !

Fin de soirée au pub pour certains, dodo pour les autres.

 

13 avril 2015 “Erwann et les aventuriers du souvenir perdu”

De bonne heure, de bonne humeur… Dominique et Thomas sont partis pour un petit footing de décrassage. Ils y ont croisé Christophe qui revenait du sien.

C’était quartier libre ce jour. Certains sont allés visiter des musées, d’autres se promener en bateau, d’autres faire du shopping… et Erwann cherchait une petite babiole souvenir de Rotterdam. Près de 2h pour trouver une boutique de souvenirs en fin d’après midi, là où tous les magasins ferment à 18h… Dur dur ! Une seule boutique trouvée, fermée bien sûr ! Tant pis, le souvenir sera du gouda !

Le soir, apéro dînatoire (ça rime !) à l’auberge. Chacun a ramené un petit quelque chose. Bizarrement, ce fut très gras, pâtés, saucisson, mais aussi vins et bières. Où sont passés les féculents, viande blanche, kiwis des précédentes semaines ???

Le repas fut très festif. Christophe et Erwann ont fait chacun un discours pour nous féliciter et nous remercier. Nous leur avons rendu la pareille en les applaudissant, car tout le monde a passé un excellent voyage, a rempli son objectif marathon et le weekend s’est passé à merveille.

[singlepic id=176 w= h= float=center]

Discours du président !

Fin de soirée dans la cantine de l’auberge pour les noctambules.

 

14 avril 2015 “Home sweet home”

Réveil à 7h pour un départ à 8h. Nous remercions le personnel de l’auberge pour l’excellent accueil et la qualité du séjour, puis nous mettons les voiles. Christophe (qui n’a pas voulu prêter son van !) et Yannick aux commandes cette fois-ci pour le retour.

Déjeuner rapide sur l’autoroute après Paris, puis retour Place de la Galarne, où nous attendait une très sympathique surprise… Hélène, Méghane et Teddy nous attendaient et avaient préparé un petit repas pour nous. Saucissons, croque-monsieurs. Super accueil chaleureux! Merci à vous !

[singlepic id=178 w= h= float=center]

La surprise à l’arrivée !

D’autres photos viendront plus tard. Notre reporter Hugo se charge de nous faire un joli souvenir de ce magnifique voyage.

Un grand merci à tous ceux qui ont rendu ce voyage possible.

N’hésitez pas à commenter ou à raconter votre course…

7 réflexions au sujet de « Marathon de Rotterdam 2015 »

  1. Camille dit :

    Excellent !!! Je ris en repensant à tous ces bons moments avec vous…
    Même s’il manque des détails croustillants 😉
    Vivement le prochain !

  2. Laetitia dit :

    Merci Thomas pour cette rétrospective de votre week-end marathon à Rotterdam
    ! Ça donne envie de faire un marathon avec l’asmn ! Encore bravo à tous

  3. Yannick dit :

    Beau résumé Thomate!!
    Plein de beaux souvenirs de ce séjour et de ce marathon. Je veux en refaire un!!!
    le “You’ll never walk alone” juste avant le départ c’était top aussi
    Vivement Les Sables, on va bien se poiler

  4. Christophe dit :

    Merci thomas pour ton travail, je suis vraiment reconnaissant de tout ce que tu fais.quel voyage, quel marathon, quelles aventures et quels exploits accomplis.merci à tous pour ce moment passé en votre compagnie, vivement le prochain marathon

  5. Gwendoline dit :

    Quel équipe de sportifs ! Quel club! Bravo à tous et chapeau pour cette rétrospective !
    La fille des vétérans

Laisser un commentaire